Posts Tagged Bonnefoy

Μια πέτρα

     
     Une pierre

     

    Nous nous étions fait don de l’innocence,

    Elle a brûlé longtemps de rien que nos deux corps,

    Et nos pas allaient nus dans l’herbe sans mémoire,

    Nous étions l’illusion qu’on nomme souvenir.

     

    Le feu naissant de soi, pourquoi vouloir

    En rassembler les cendres désunies.

    Au jour dit nous avons rendu ce que nous fûmes

    Á la flamme plus vaste du ciel du soir.

     

    Yves Bonnefoy, La pluie d’été

    (από τον τόμο Les planches courbes)

     

     

     

    ΥΓ. Προσπάθεια να το μεταφράσω δεν αποτολμώ, γιατί φοβάμαι πως όλη η μαγεία της απλότητάς του θα χαθεί ανεπιστρεπτί.

     

Advertisements

5 Σχόλια